Après plusieurs invitations provenant du Japon, Kirsten Buxton s’absorba  dans la prière afin de connaître la réponse quant au juste moment où elle devrait s’y rendre.

Parallèlement, dans le même temps,  un ami, Clint, lui  déclara que son désir le plus profond était de connaître Jésus, et l’informa qu’il serait  au Japon au mois d’octobre. A son tour, et à la même période,  Noriko, une étudiante japonaise du Cours en Miracles, qui se trouvait au même endroit que Kirsten, manifesta son profond sentiment que le mois d’octobre était le juste moment pour la venue de Kirsten au Japon. Une fois que cela était devenu parfaitement  clair, elles décidèrent de publier sur Facebook la nouvelle du voyage.

 

Parallèlement et à  l'autre bout du monde, Raphaël ressentait depuis plusieurs semaines  une inspiration persistante, celle de réaliser un film sous la direction de Jésus.

Après un temps de recueillement soutenu par la  prière, trois mots lui vinrent à l’esprit: Jésus, Asie, Dévotion.

Sans vraiment savoir où il était censé aller ni quoi faire,  Raphaël commença à rassembler le matériel technique nécessaire pour la réalisation du documentaire.

C’est ensuite qu’un nouveau  mot se fit entendre dans son esprit de façon claire et nette : Japon. Pour Raphaël, et suivant ce guide, le film documentaire qu’il réalisera se déroulera au Japon, et plus spécifiquement sur  "la dévotion à Jésus au Japon". Il ne comprendrait que plus tard la nature féminine de la  voix  qui le guidait et  qu’il écoutait toute la journée, une  voix féminine douce et aimante qui disait des métaphysique et des enseignements profonds, et qu’il  associa à Marie Madeleine, comme symbole de pure dévotion à Jésus.

 

Ce même jour, il était guidé á ajouter Noriko comme amie sur Facebook, et le soir alors qu'il était en train de dîner, Kirsten Buxton se fit très fortement présente à son esprit. il ouvrit Facebook et put ainsi découvrir  la publication toute fraîche d’à peine trois heures,  de Kirsten et Noriko,  annonçant le voyage et la retraite au Japon.

Le plan devenait évident : la voix féminine douce et aimante que Raphaël avait entendue et associée à Marie-Madeleine était la voix de Kirsten elle-même, entant la démonstration vivante d'aujourd'hui de pure dévotion, partageant la même présence que Marie Madeleine, au-delà des personnalités et des corps.

Après avoir parlé Kirsten et Noriko, il est devenu évident que la retraite de Kirsten allait être filmée et documentée avec la dévotion, les partages, les expressions, les guérisons et les transformations de vie de tous les étudiants japonais du Cours en Miracles impliqués dans ce voyage.

 

Après cela, plusieurs amis comme Luis, Makiko et Aska (Sophie) ressentirent à leur tour  une orientation intérieure et une forte volonté de soutenir ce projet en aidant à la traduction, à la logistique et au financement.

 

Depuis lors, plusieurs personnes de tout le Japon ont dores et déjà entendu parler de ce projet et ont exprimé leur désir d’aider et de soutenir par tous les moyens possibles, estimant que ce film irait servir de toile de fond pour rejoindre, collaborer et pratiquer le pardon.

La création de ce site Web a été une réponse à cet appel.

 

Ceci n'est que le début, la plus grande partie de l'histoire va encore être révélée, et si vous lisez ceci, vous êtes plus susceptible d'en faire partie, en étant présent physiquement ou simplement en pensant à nous <3 

<<< le documentaire                                                                         soutenez- nous >>>